Datacenter Reseau

DATACENTERS : classification TIER

Votre hébergeur se targue d’avoir des datacenters classés TIER III, que signifie les classes TIER III, TIER III+, TIER IV ?

La certification TIER des datacenters est une norme établie par l’uptime Institute pour évaluer la fiabilité et la performance des infrastructures de centres de données. L’uptime institute est une entité de certification ayant établi la notre norme Tier. La norme Tier est utilisée dans la conception, la construction et l’exploitation de milliers de sites dans plus de 114 pays. Cette norme Tier se décline en quatre niveaux, chacun représentant un degré croissant de redondance et de disponibilité.

  • tier I : ce niveau de base garantit une disponibilité de 99,671 %. il comprend des composants non redondants et est susceptible de subir des interruptions planifiées pour maintenance.
  • tier II : ce niveau offre une disponibilité de 99,741 % avec des composants redondants pour les systèmes de refroidissement et d’alimentation, ce qui réduit les risques d’interruptions.
  • tier III : ce niveau assure une disponibilité de 99,982 % avec une architecture “concurrent maintainability”. cela signifie que chaque composant critique peut être maintenu sans interruption de service.
  • tier III+ : une variante améliorée du tier iii, souvent mise en œuvre pour offrir des performances proches du tier iv sans atteindre son niveau de tolérance aux pannes complète. cela inclut des améliorations supplémentaires en termes de redondance et de maintenance.
  • tier IV : le plus haut niveau, garantissant une disponibilité de 99,995 %. il est “fault tolerant”, c’est-à-dire qu’il tolère les pannes et assure une redondance complète de tous les systèmes, permettant un fonctionnement continu même en cas de défaillance majeure.

Retour en haut